Big Data et sites de rencontres

Le Big Data appliqué aux sites de rencontres

Christian Rudder, un des fondateurs du site de rencontres OkCupid (basé notamment sur un algorithme permettant de déterminer le pourcentage de « match » entre deux personnes), est intervenu au SXSW 2014 pour une présentation sur l’utilisation du Big Data appliqué aux informations issues des sites de rencontres Tinder et OkCupid.

Christian Rudder a ainsi livré plusieurs chiffres intéressants :

  • Sur Tinder, 40 % des hommes récoltent 90 % des « likes » donnés par les femmes. A l’inverse, les hommes ont l’habitude de « liker » un plus grand nombre de profils
  • Les femmes préfèrent des hommes dans leur tranche d’âge, alors que les hommes privilégient les femmes âgées d’une vingtaine d’années
  • Les hommes considérés comme étant les moins attractifs envoient 60 % de leurs messages aux femmes qui figurent parmi les plus populaires

Des données qui peuvent être intéressantes pour les utilisateurs de ces applications mobiles de rencontres, mais surtout pour leurs créateurs, afin d’optimiser au mieux l’expérience.

Auteur de l’article : Marie

2 commentaires sur “Le Big Data appliqué aux sites de rencontres

    Julien D

    (14 avril 2014 - 8 h 21 min)

    Bonjour,

    « Les femmes préfèrent des hommes dans leur tranche d’âge, alors que les hommes privilégient les femmes âgées d’une vingtaine d’années »

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ceci. D’après l’expérience que j’ai retenu, le phénomène tend vers une harmonie d’âge entre les couples qui se forment. En effet, passé le cap de la quarantaine (l’âge de raison), de plus en plus d’hommes recherchent une relation sérieuse via le net et pas uniquement un plan d’un soir ou d’un weekend. Par conséquent, une grande partie des hommes sont au même niveau que les femmes dans la recherche par tranche d’âge pour des rencontres sérieuses.

    Cela n’empêche toutefois pas les hommes d’aller visiter des profil de femmes plus jeune bien évidement mais vu que dans 100 % des recherches sur des personnes plus jeune, seulement 5.2% des hommes réussissent à conclure, cela n’est pas représentatif.

    mene

    (8 décembre 2014 - 16 h 15 min)

    bonjour je siu un homme jes 43ans je recheche une femme poure la recontre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *